LES GARDIENS

Grégory WIMBEE : en semi-retraite en début de saison, il signe à VA au soir de la 3ème journée suite à la grave blessure de Penneteau et aux débuts compliqués du jeune N’dy Assembé dans les buts nordistes (défaite à domicile face au PSG et 3 buts encaissés). Résultat, N’dy enchaîne finalement les matches et le jour où Greg le remplace enfin dans le but valenciennois (sa seule titularisation à ce jour), cela se conclue par la 2ème défaite à domicile du VAFC. Depuis, Penneteau est revenu et Greg n’a toujours pas fait le moindre div positif.
Bilan chiffré : -3.590.000€ de dividendes.
Ibrahim KONE : lui est un cas un peu à part dans cette rubrique, si on considère qu’il n’a jamais été un titulaire en puissance mais plutôt livré à la dure réalité de la Ligue 1 suite à la blessure de Bédénik et aux ratés de Valverde. Ses « perfs » lui octroient néanmoins une place de choix dans notre groupe des 19, jugez par vous-même : installé dans la cage boulonnaise par Guyot fin octobre, il en est éjecté moins d’1 mois plus tard après 2 défaites à domicile, une déculottée au Moustoir et 10 buts encaissés en 3 matches…
Bilan chiffré : -3.740.000€ de dividendes.
• Mais le n°1 et titulaire incontesté de notre Dream Team est bien entendu son prédécesseur dans les buts nordistes Mathieu VALVERDE. Quelle saison ! Transféré à Boulogne cet été, il débute son championnat en fanfare par un cinglant 3-0 encaissé à Rennes ; évincé au bout de 9 matches au profit de Koné (19 ans), son aventure boulonnaise se termine début décembre et il pense rebondir à Toulouse. Las, pour son 1er match sous ses nouvelles couleurs il est relégué sur le banc par Anthony Loustallot (17 ans) ; lorsqu’il débute enfin, ses 2 premiers matches au Stadium se soldent par 2 défaites à domicile… Il a retrouvé le banc depuis 2 rencontres et le retour de Yohann Pelé.
Bilan chiffré : -10.000€ de divs en 16 matches.

LES DEFENSEURS

Une petite précision juste avant de se lancer : j’ai pris en compte uniquement les joueurs ayant au moins disputé le ¼ des rencontres soit 6 matches, par souci de représentativité. Cela est valable sur l’ensemble du reste de la team.
Les heureux élus du jour sont à classer dans 2 catégories : les « chats noirs » et les « bouchers ».
Commençons par les « chats noirs ». Et à tout seigneur tout honneur : les 2 premiers nommés appartiennent comme il se doit à la plus belle défense de Ligue 1…pour les attaquants adverses (avec Boulogne). Il s’agit bien sûr de Grenoble et de ses duettistes :
Milivoje VITAKIC tout d’abord, qui a concédé 6 défaites en autant de matches débutés. Il a bien participé au match contre Auxerre (5-0), mais il entra en jeu à la 80ème, score acquis… Ouf ! A 2 doigts de battre son plafond de dividendes, fixé à 40.000€…
Bilan chiffré : -2.667.374€ de divs et une valeur actuelle à 0.
• Ensuite, l’ami Martial ROBIN, un peu plus actif sur le front de la loose puisqu’aligné à 9 reprises, il connaît 8 défaites avec le GF38. Titulaire lors de la victoire face à Auxerre, nous mettrons cette contre-performance passagère sur le compte de la fatigue et d’un certain manque de lucidité ; contre-performance vite gommée d’ailleurs par la défaite à Montpellier le WE suivant, assortie d’un petit carton jaune…
Bilan chiffré : -2.283.111€ de divs.
• Enfin, Alain CANTAREIL le Niçois complète avec maestria ce beau trio : 9 matches joués avec le Gym, 5 défaites et 4 nuls !! Sa passe décisive contre Boulogne n’était qu’un feu de paille, vite éteint par 3 défaites consécutives dans la foulée.
Bilan chiffré : -2.087.335€ de divs.

Pour notre 2ème catégorie, les 3 joueurs sélectionnés placent la barre très haut :
• On commence avec un habitué, Efstathios TAVLARIDIS. Le grand Grec est loin d’être un titulaire indiscutable cette année à St-E, mais le moins qu’on puisse c’est qu’il met tout son cœur pour conserver ses stats des années précédentes. 6 matches joués, 4 cartons jaunes, 1 carton rouge ! A ce niveau là c’est presque du talent.
Bilan chiffré : -3.546.222€ de divs.
Ivan STEVANOVIC ensuite. Le Sochalien aurait très bien pu figurer dans la première catégorie (6 matches joués pour 4 défaites et surtout un CSC…) mais ses 3 cartons en 5 titularisations lui confèrent un statut enviable parmi ses congénères défenseurs rugueux.
Bilan chiffré : -2.807.111€ de divs.
• Enfin, Damian MACALUSO: le poète uruguayen est au top de sa forme cette saison et ça se voit ((http://idemfoot.com/player/fiche.php?joid=3270)). Aussi à l’aise avec ses crampons vissés qu’avec sa panoplie d’injures hispaniques, il fait du petit bois des membres inférieurs de ses adversaires et flambe au classement des faucheuses : 9 matches disputés, 7 cartons jaunes pour une expulsion, le ratio est roolien!
Bilan chiffré : -1.954.785€ de divs.

On peut regretter quelques absences de choix dans cette sélection :
- Marco RAMOS, Yohan BENALOUANE ou encore Sylvain MARCHAL auraient pu voir leur fidélité au p’tit jaune récompensée.
- Drissa DIAKITE a mis le turbo ces derniers temps (6 CJ sur les 10 derniers matches) mais s’est réveillé trop tard pour être dans l’équipe.
- enfin, avec 1 match et demi au compteur et un seul misérable carton jaune,C. ROOL n’a pas passé le cut de notre sélection : dommage… Rdv l’année prochaine Cyril ;-) !

Quant à nous, on se retrouve la semaine prochaine pour la composition du milieu de cette Dream Team.